Lexique

Larmoiement : écoulement des larmes provoqué par une irritation de l’œil ou par un obstacle mécanique à leur évacuation.

Larme : sécrétion aqueuse et salée produite par les glandes lacrymales.

Lacrymal (appareil) : ensemble des organes qui sécrètent et excrètent les larmes et le film lacrymal.  Le point lacrymal, qui conduit au canalicule lacrymal, amène les larmes dans le sac lacrymal, logé dans la fosse lacrymale, et il se poursuit par le conduit lacrymo-nasal qui débouche dans le méat nasal inférieur).

Le caroncule lacrymal : c'est une petite structure de couleur rose qui se situe dans le canthus interne (échancrure interne) de l'oeil, à l'endroit où les paupières se rejoignent (le caroncule peut être sujet à l'infection, comme la conjonctive de l'oeil, ce qui peut provoquer une inflammation douloureuse).

Lysozyme : protéine globulaire formée de 129 acides aminés que l'on rencontre dans un certain nombre de sécrétions (ici, les larmes). Elle a été découverte par Alexander Fleming en 1922. La lactotransferrine a un rôle de protection de l'œil. La lactotransferrine est, avec le lysozyme, la protéine la plus importante des larmes. Elle protège l'œil contre les agressions microbiennes en privant de fer les bactéries et en empêchant ainsi leur croissance.
 

Les mucus : différentes sécrétions visqueuses et translucides, produites par divers organismes, et chez ceux-ci par diverses organes ou muqueuses.

Glandes de Meibomius : Ce sont des glandes sébacées situées dans l’épiderme des paupières. Elles sécrètent du sébum (corps gras principalement composé de triglycérides).

 

 

Maud.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site